PDA

View Full Version : "Peuple Français"? Seriously?



Zuid-Vlaming
Thursday, December 22nd, 2005, 10:16 PM
I'll begin my new career as a Landsknecht with a frontal charge against the very use (at least here on Skadi.net) of this illegitimate concept "Peuple français".

That Skadi acknowledges this concept by using it seems to me totally contradictory with the purpose of "germanic cultural, racial and spiritual preservation".
The very notion of "Peuple Français" -that would include all the [european] inhabitants living inside the borders of current France- is the denial of the existence of real folks like the Flemings or the Elsassers ... (as well as Brittons, Catalans, and so on, but our concern are the Germanics).
Romance culture) over all lands within borders of France. "L'idée française" is from its birth mediterraneo-centric and anti-germanic. French nationalism is just incompatible with völkisch views and even with the ideas that meta-ethnicities should be preserved.]

The place of Elsassers would be in the "Deutsches Volk" section, the place of Zuid-Vlamingen in the "Dietse Volkeren" section...
Since most have difficulties in german and dutch, because they were raised in the "national" dominant french/romance culture, the existence of a french-speaking section is good, legitimate and useful. It can also be the right place for other "French citizens" who feel closer of Franks or Burgonds, or Northmen, rather than Gallic, and who claim themselves of Germanic Meta-ethnicity.
It's not the existence of this section that I question, but its name. "French-speaking Germanics" would be a proper and unconfusing name. I would also find more acceptable than "peuple français", "France" or "Frank-Reich", (yet still not legitimate, by far) as it would be a geographical definition.
Anything that does not acknowledge the false idea that there would be one ethnic entity called "French". Which is simply anti-völkisch and disrespectful towards real ethnic groups that try to survive in their own culture, though for the moment inside current frontiers of "France".

I hope I'm not the only one to think that there's a problem here.

nurnberg
Friday, December 23rd, 2005, 06:10 AM
as well as Brittons, Catalans, and so on, but our concern are the Germanics

This is the typical tension between what some here call a 'Meta Ethnicity' and a 'sub race' .

If alleged groups are already speaking the French language as the mother tongue and have been "Frankified" one wonders how or to what purpose would be an independence, which seems to be what is proposed ?

A hundred years ago the aristocracy of Europe was descended from Teutonic ancestry with monarchs of various nations including Russia being cousins with the same grandmother.

You have 100 million people speaking some form of German, how many speak, for example, [I]Breizh as the native tongue ? sooner or later the preservation of a local Brythonic culture, dialect and customs will depend on their attitude toward the survival of the general European Culture as a whole.

Youenn
Friday, December 23rd, 2005, 05:46 PM
sooner or later the preservation of a local Brythonic culture, dialect and customs will depend on their attitude toward the survival of the general European Culture as a whole.
Breton is a language, not a dialect.

http://en.wikipedia.org/wiki/Breton_language



Sinon il est claire que la France n'a rien à faire sur Skadi. Il faut arrêter de fumer de la moquette !
La France ethnique (celle qui va de la Picardie au Berry et du Poitou à la Lorraine Romane) a un substrat ethnique Gaulois et Roman. Pour ce qui est des Germanique il n'y a rien mis à part la noblesse... Et dans ce cas si on tient compte de la noblesse, la Russie peut elle aussi faire parti de Skadi car le pays a été construit par les Rus (Viking).

Pour ce qui est des autres nation ou région non-Francaise de l'hexagone mis à part l'Elsass-Lorthringen et la Flandre, personne peut se revandiquer Germain.

nurnberg
Saturday, December 24th, 2005, 05:45 AM
Breton is a language, not a dialect.

http://en.wikipedia.org/wiki/Breton_language

This all depends on how one defines 'language.' I must disagree with your encyclopaedic authority(s); my opinion is that Breton is a regional dialect of the Brythonic language, one among at minimum three (cymru kernow breizh).




Sinon il est claire que la France n'a rien à faire sur Skadi. Il faut arrêter de fumer de la moquette !
La France ethnique (celle qui va de la Picardie au Berry et du Poitou à la Lorraine Romane) a un substrat ethnique Gaulois et Roman. Pour ce qui est des Germanique il n'y a rien mis à part la noblesse... Et dans ce cas si on tient compte de la noblesse, la Russie peut elle aussi faire parti de Skadi car le pays a été construit par les Rus (Viking).

And this is exactly why nationalism celtique is an illusion.
Preservation of a local culture especially via local dialect or regional dialect has much better opportunity within the strong European culture in which she resides.

If one cannot stomach the French (or the Spanish, or the English, etc.) and wishes to live in an enclosure separated from contamination by the particular state's interpretation of the European Culture [for lack of better terminology], this is overlooking the fact that very few European people today have lived in the continuity of the languages, sub-cultures and society from 400 C.E.

Did not the Bretons arrive in France from Britain ?

What is the population of native Breton speakers today ?

The solution at that time was to go somewhere else.

Now there is no place to go really, one must seek preservation within Greater Europe or risk being a thorn in the side.

Rhydderch
Saturday, December 24th, 2005, 08:40 AM
Doesn't "Peuple Francais" ignore the question of other groups within the borders of France? By definition, you only belong to the "Peuple Francais" if you're French (culturally, ancestrally etc.), regardless of whether you live in it's borders.

Youenn
Sunday, December 25th, 2005, 10:37 PM
Je m'excuse de ne pas vous écrire en Anglais mais j'ai plus de facilité à m'expliquer en Anglais.


This all depends on how one defines 'language.' I must disagree with your encyclopaedic authority(s); my opinion is that Breton is a regional dialect of the Brythonic language, one among at minimum three (cymru kernow breizh).
Il n'existe plus de langue Britonnique unie. Au moyen-age (X-XIe siècles) les langues Brittonique étaient encore très proche, aujourd'hui ce n'est plus le cas. Cela dit, si un jour il y a unification des peuples Brittonique, je serai pour la création d'une langue unifié.



And this is exactly why nationalism celtique is an illusion.
Preservation of a local culture especially via local dialect or regional dialect has much better opportunity within the strong European culture in which she resides.
Ce n'est pas du nationalisme "celtique" mais du nationalisme Breton et je ne voit pas d'opposition entre la Bretagne et l'Europe. Vous voyez une opposition entre le combat des nationalistes Ecossais, Gallois ou autres et l'Europe ?
Je peux vous conseillez d'aller faire un tour sur le site de la droite nationaliste Bretonne (http://adsav.free.fr/).

nurnberg
Monday, December 26th, 2005, 07:14 AM
Je m'excuse de ne pas vous écrire en Anglais mais j'ai plus de facilité à m'expliquer en Anglais.


Il n'existe plus de langue Britonnique unie. Au moyen-age (X-XIe siècles) les langues Brittonique étaient encore très proche, aujourd'hui ce n'est plus le cas. Cela dit, si un jour il y a unification des peuples Brittonique, je serai pour la création d'une langue unifié.

And if such occured tomorrow, one living dialect among the three would be chosen as the standard.

The reason why I would disagree with your definition is because, although you are correct in that there is no longer a single dialect called 'Brythonic', neverthless the language 'Brythonic' as an 'essentia' is manifested or perhaps "instantiated" in the "instances" of the regional tongues of kernow cymru breizh.





Ce n'est pas du nationalisme "celtique" mais du nationalisme Breton et je ne voit pas d'opposition entre la Bretagne et l'Europe. Vous voyez une opposition entre le combat des nationalistes Ecossais, Gallois ou autres et l'Europe ?
Je peux vous conseillez d'aller faire un tour sur le site de la droite nationaliste Bretonne (http://adsav.free.fr/).

Thank you very much; I do not see a link to the Programme.

Youenn
Tuesday, December 27th, 2005, 02:03 AM
Je vous répond en privé, nous sommes hors-sujet.

Witukind
Monday, January 2nd, 2006, 08:52 PM
I fully agree with Artezische Landsknecht. He precisely summed up the problem with France.

And no, France is very far from being mostly Roman/Gaullish. It's got a great Germanic heritage as well.

Weg
Wednesday, January 11th, 2006, 04:50 AM
On apprend la même chose dans les écoles enjuivées de la Ripoublique : ni plus ni moins qu'un ramassis de fadaises.

Jalousie et compexe de petits peuples... Je peux comprendre ça. ;)

Artezische Landsknecht: Ouais mais nous on a l'arme nucléaire au moins, alors on peut la ramener... Ce qui est loin d'être votre cas il me semble. On n'a besoin de personne pour décider de ce qui est bon ou pas pour nous. :D


Je m'excuse de ne pas vous écrire en Anglais mais j'ai plus de facilité à m'expliquer en Anglais.

Pourquoi t'excuser? C'est une section Francophone après tout.

Theobald
Wednesday, January 11th, 2006, 04:21 PM
Artezische Landsknecht[/SIZE] (http://forums.skadi.net/member.php?u=2550) vbmenu_register("postmenu_354376", true); ]The very notion of "Peuple Français" -that would include all the [european] inhabitants living inside the borders of current France- is the denial of the existence of real folks like the Flemings or the Elsassers ... (as well as Brittons, Catalans, and so on, but our concern are the Germanics).
[...]
Anything that does not acknowledge the false idea that there would be one ethnic entity called "French".

I don't get it. Seriously.
Can someone here show me where are borders mentioned ? What you are doing is denying a basic reality : there is an ethnic entity called "French", and these "French" are at least 35 millions. Or what would people from Lorraine, Normandy, Picardy, Isle of France, Champagne, Franche-Comté, Burgondy, Poitou, Lyonnais, Berry, Anjou be, then ? Dutch, Germans, Bretons, Spaniards ? ...
If you want your claims to be seriously taken - and I assume you do -, you should rather dispute "Peuple Français"'s borders instead of denying its very existence. Just a suggestion, of course. ;)


And no, France is very far from being mostly Roman/Gaullish. It's got a great Germanic heritage as well.

Indeed. The Northern French (or, rather, the "French" since the Occitans, in spite of a 200-years-long assimilation, keep their Mediterranean identity) are an unique Celto-Germanic Nation in the heart of Western Europe.
Roman ethnic influence here was ridiculous. The only arguable Romance element in Northern France is linguistic - yet not totally, since about 15% of Modern French words come from the old Germanic languages and the pronunciation and syntax were heavily influenced by the Franks. Some people should try to travel outside Brittany - and perhaps to study history (non-Breton, of course).


Artezische Landsknecht[/SIZE] (http://forums.skadi.net/member.php?u=2550) vbmenu_register("postmenu_354376", true); ]"L'idée française" is from its birth mediterraneo-centric and anti-germanic.

This is a nonsense, in my opinion. Although it is true that many current and past policies of the French Republic have included a strong pro-Mediterranean orientation (for instance, to provide a concrete example - the TGV Méditerranée Paris-Marseille has been completed for years while we are still waiting for the TGV Est Paris-Strasbourg), France is hardly "anti-Germanic" from her birth since she was founded as a political entity by a Germanic people and named after this Germanic tribe, with a capital rather far from the Mediterranean Sea (Paris).


Jalousie et compexe de petits peuples...

Et surtout l' "effet Internet" qui fait que chacun ressent l'envie voire le besoin d'inventer des théories bidon pseudo-intellectuelles qui ne tiendraient pas la route deux minutes sur le terrain... :D

PS : Don't worry, I'm not back. ;) My activities (studies, job) and my gf don't allow me to go regularly on Internet. :P

Youenn
Wednesday, January 11th, 2006, 05:50 PM
Jalousie et compexe de petits peuples... Je peux comprendre ça. ;)

Jaloux de quoi ? Vous bandez sur les Celtes et les Germains mais vous n'avez conservez ni la langue ni garder l'esprit. Vous avez garder ce qu'il y a de pire chez les Latin Romains, la centralisation , le culte de l'état et l'assimilation.
Si encore vous étiez comme les Padaniens mais même pas !


Pourquoi t'excuser? C'est une section Francophone après tout.

Seulement pour facilitez la compréhension avec nurnberg.


Et surtout l' "effet Internet" qui fait que chacun ressent l'envie voire le besoin d'inventer des théories bidon pseudo-intellectuelles qui ne tiendraient pas la route deux minutes sur le terrain...

Je suis dans la droite ligne d'Olier Mordrel, pas d'inventions de ma part, une continuité seulement. Lisez "Le mythe de l'hexagone" et ensuite vous me direz si c'est toujours de la masturbation intellectuel de "cyber militant".

Weg
Thursday, January 12th, 2006, 12:41 PM
Jaloux de quoi ? Vous bandez sur les Celtes et les Germains mais vous n'avez conservez ni la langue ni garder l'esprit.


Comme si tous les Bretons étaient bretonnants. Et le mur de Bretagne? Une partie du territoire revendiqué par les indépendantistes Bretons, le pays Gallo, est historiquement romanophone. Je dirais que l'Est de la Bretagne a reçu moins d'apport Brittonique que l'Ouest et a quelques liens avec les pays d'Oïl.

"Les Français sont des Latins" n'est qu'un vulgaire raccourci Républicain.


Vous avez garder ce qu'il y a de pire chez les Latin Romains, la centralisation , le culte de l'état et l'assimilation.
Si encore vous étiez comme les Padaniens mais même pas !


La centralisation est un acquis post Révolutionnaire et jacobin, mais en tant que tel, ça ne fait pas partie de l'inconscient collectif Français à mon avis.



Seulement pour facilitez la compréhension avec nurnberg.


Je crois qu'il nous a quittés. :D


Je suis dans la droite ligne d'Olier Mordrel, pas d'inventions de ma part, une continuité seulement. Lisez "Le mythe de l'hexagone" et ensuite vous me direz si c'est toujours de la masturbation intellectuel de "cyber militant".

Comme l'a si bien fait remarquer Theobald :


Et surtout l' "effet Internet" qui fait que chacun ressent l'envie voire le besoin d'inventer des théories bidon pseudo-intellectuelles qui ne tiendraient pas la route deux minutes sur le terrain... :D

Pas deux minutes sur le terrain...


This is a nonsense, in my opinion. Although it is true that many current and past policies of the French Republic have included a strong pro-Mediterranean orientation (for instance, to provide a concrete example - the TGV Méditerranée Paris-Marseille has been completed for years while we are still waiting for the TGV Est Paris-Strasbourg), France is hardly "anti-Germanic" from her birth since she was founded as a political entity by a Germanic people and named after this Germanic tribe, with a capital rather far from the Mediterranean Sea (Paris).

TGV Est : a real shame. :thumbdown And to say anti-French Bretons have had theirs for free... :thumbdown
I'd say the Republic is somewhat anti-Germanic, but the Republic is not France, this is the anti-France.

Youenn
Thursday, January 12th, 2006, 04:03 PM
Comme si tous les Bretons étaient bretonnants. Et le mur de Bretagne? Une partie du territoire revendiqué par les indépendantistes Bretons, le pays Gallo, est historiquement romanophone.
Depuis quand ? On parlait Breton de Pornic à Dol aussi mais cette ligne a reculé. De même qu'à l'est de cette ligne on retrouvait des isolats Breton comme Carquefou, Nantes ou Ancenis. Même dans le Gallo on retrouve plusieurs mot Breton ou des expressions Bretonne traduite en Gallo.


Je dirais que l'Est de la Bretagne a reçu moins d'apport Brittonique que l'Ouest et a quelques liens avec les pays d'Oïl.
Evidemment mais aujourd'hui les choses sont mis à plat nous parlons tous la même langue, le Francais. Le Breton est utilisé comme symbole national ce qui fait qu'on trouve des Rennais et des Nantais qui parlent Breton.


"Les Français sont des Latins" n'est qu'un vulgaire raccourci Républicain.
Je pense plutôt Gallo-Romain avec une influence Germanique au nord et à l'est (Picardie, Champagne, Lorraine) qu'on ne retrouve pas dans le Poitou-Saintonge plus latinisé comme l'Occitanie.




La centralisation est un acquis post Révolutionnaire et jacobin, mais en tant que tel, ça ne fait pas partie de l'inconscient collectif Français à mon avis.
Il n'y a jamais eu d'union volontaire entre les pays de l'hexagone comme ca été le cas avec la Suisse ou l'Allemagne, de faite la France est obligé d'être centraliste et assimilatrice pour évité les problèmes identitaires. C'est exactement ce qu'il s'est passer avec l'empire Romain.
Pour ce qui est de la Bretagne si la duchesse Anne n'avait rien négocier, il n'y aurait sûrement rien eu du tout (pas de parlement, pas de justice local). L'idée de Nantes pas Bretonne ca date de Pétain ? Non, Francois Ier en parlait déjà. Le Francais parlé dans l'administration ? Pas besoin d'attendre la révolution, dès l'annexion ca a commencé.

Le FN par exemple représente le mieux l'identité Francais de tout les parti hexagon.
Est-ce normale pour un parti avec une bonne tendance catho tradi anti-révolutionnaire qu'il n'est jamais soutenu les langues minoritaires (encore moins que l'UMPS et ses valets)... jusqu'à ce que le FN Bretagne (http://www.fn44.com) parle de la réunification de la Bretagne, de l'ouverture d'un collège Diwann,...
C'est une hypocrisie. Ils savent qu'ils perdent des voies et des militants, il n'y a rien de sincère. Dès qu'ils en auront l'occasion ils rechangeront à 180° de discours.


Je crois qu'il nous a quittés. :D
Pas un mal. Je n'aime pas les nationalistes Européen (Nation Européenne).


TGV Est : a real shame. :thumbdown And to say anti-French Bretons have had theirs for free... :thumbdown
On échange ?
Je ne veux plus du tourisme de masse qui bétonne la côte (on a déjà assez avec le sud Bretagne) et de "Parisien" qui font monté les prix de l'immobilier de Rennes, Nantes et maintenant St Malo.

Youenn
Thursday, January 12th, 2006, 04:37 PM
Pas deux minutes sur le terrain...

On se rassure comme on peut quand on perd 10000 voix en Alsace (discours cocardier oblige) et qu'en Bretagne on fait un bide et qu'un autres parti nationaliste y pique toutes les forces militante. :)

Weg
Thursday, January 12th, 2006, 06:25 PM
Depuis quand ? On parlait Breton de Pornic à Dol aussi mais cette ligne a reculé. De même qu'à l'est de cette ligne on retrouvait des isolats Breton comme Carquefou, Nantes ou Ancenis. Même dans le Gallo on retrouve plusieurs mot Breton ou des expressions Bretonne traduite en Gallo.


Du fait des bretonnants venus habiter ces coins de Bretagne, sinon les locaux ne parlaient pas Breton mais Gallo autrefois. C'est un fait historique. A peine 5% des toponymes sont d'origine bretonne dans la région de Rennes...


Evidemment mais aujourd'hui les choses sont mis à plat nous parlons tous la même langue, le Francais. Le Breton est utilisé comme symbole national ce qui fait qu'on trouve des Rennais et des Nantais qui parlent Breton.

C'est pas un vrai symbole puisque à peu près personne ne parle cette langue. Historiquement il y'a deux langues et culture en Bretagne : Breton et Gallo.



Je pense plutôt Gallo-Romain avec une influence Germanique au nord et à l'est (Picardie, Champagne, Lorraine) qu'on ne retrouve pas dans le Poitou-Saintonge plus latinisé comme l'Occitanie.


Ouais c'est ça en gros, sauf que la Charente est un pays d'Oïl contrairement au Poitou.



Est-ce normale pour un parti avec une bonne tendance catho tradi anti-révolutionnaire qu'il n'est jamais soutenu les langues minoritaires (encore moins que l'UMPS et ses valets)... jusqu'à ce que le FN Bretagne (http://www.fn44.com/) parle de la réunification de la Bretagne, de l'ouverture d'un collège Diwann,...
C'est une hypocrisie. Ils savent qu'ils perdent des voies et des militants, il n'y a rien de sincère. Dès qu'ils en auront l'occasion ils rechangeront à 180° de discours.


Je me fous du mouvement tradi, trop poussiéreux et passéiste et je ne pense pas que le FN perde des militants à cause des langues minoritaires...

Les problèmes actuels sont ailleurs et plus profonds, tu crois pas? Très honnêtement, les vrais problèmes c'est plutôt l'immigration/invasion, le chômage, la pauvreté des autochtones, notre économie pourrie, l'insécurité, le métissage, notre pays qui est en train d'être vidé de sa substance ethnique, etc., pas la disparition du patois de je ne sais quel coin de France. Les Français qui votent pour le FN ont des problèmes beaucoup plus alarmants je pense.

Beaucoup de ces mouvements occitanistes, ou autres, sont en fait des groupes gauchistes qui se servent de cette culture pour saper les fondements de la nation Française. Ils ne verraient aucun inconvéniant à remplacer la population locale par des Africains pourvu que ces derniers parlent Occitan ou Martien. En gros ils s'en foutent, ils sont dans une logique métisseuse et destructrice. A mon avis, quand les choses vont si mal, il vaut mieux se préoccuper en priorité de ceux qui sont à l'origine d'une culture (les deux de préférence) plutôt que de la culture elle-même. Il faut parer au plus urgent : sauver le peuple.

Hypocrite? Ben le FN est avant-tout un parti politique, il faut bien qu'il propose des idées "nouvelles" dans son programme pour attirer de nouveaux électeurs en Bretagne. Tu aurais préféré qu'il ne propose rien?



Pas un mal. Je n'aime pas les nationalistes Européen (Nation Européenne).


Je vois, Breton mais pas Européen. C'est très tribal.


On échange ?
Je ne veux plus du tourisme de masse qui bétonne la côte (on a déjà assez avec le sud Bretagne) et de "Parisien" qui font monté les prix de l'immobilier de Rennes, Nantes et maintenant St Malo.

C'est pas ça que j'envie, simplement ça fait 15 ans et plus qu'on parle du TGV Est et toujours rien. Strasbourg n'a même pas le TGV! Ca participe du racisme anti-Français de l'Est qui règne à Paris à mon avis.


On se rassure comme on peut quand on perd 10000 voix en Alsace (discours cocardier oblige) et qu'en Bretagne on fait un bide et qu'un autres parti nationaliste y pique toutes les forces militante.:)

En Bretagne, "on" (le FN je suppose? Je ne suis pas affilié à ce parti) fait un bide uniquement parce que les Bretons ne connaissent encore pas trop les joies du métissage obligatoire, les Bretons ont encore la chance d'être épargnés par la "diversité". La Bretagne deviendra noire un jour, et quand ça arrivera, il sera bien trop tard pour agir.

J'ajouterais que les Bretons sont de gros gauchistes anti-Français, négrophiles de surcroit (cf Kofi Miammiam le "Breton" noir marié à une bretonne)! Les Bretonnes semblent être mélangistes; à Rennes j'ai pu m'en rendre compte, j'ai croisé énormément de couples mixtes. C'est pire qu'ailleurs! A croire que vous préfèrez les Africains aux Français, c'est désolant... :thumbdown

Quant à l'Alsace, Alsace d'Abord n'a rien d'un parti nationaliste et je vois mal comment ce parti croupion pourrait régler les problèmes des Alsaciens. Le tribalisme c'était très bien y'a 2000 ans, en 2006 ça le fait moins. Faut choisir, soit ils se sentent Français, soit Allemands, mais pas juste Alsaciens. AD est un parti bâtard.

Youenn
Thursday, January 12th, 2006, 07:58 PM
Du fait des bretonnants venus habiter ces coins de Bretagne, sinon les locaux ne parlaient pas Breton mais Gallo autrefois. C'est un fait historique. A peine 5% des toponymes sont d'origine bretonne dans la région de Rennes...
Vrai mais tu remarquera que le Gallo est un dialecte d'Oil très celtisé par rapport au autres dialectes. On peut retrouver des mots Gallo plus proche du Breton que des autres dialectes d'Oil. C'est un peu notre Scot.


C'est pas un vrai symbole puisque à peu près personne ne parle cette langue. Historiquement il y'a deux langues et culture en Bretagne : Breton et Gallo.
Je n'ai jamais dit le contraire mais quel langue a de l'avenir ? Le Gallo ? Il ne peut pas, il n'y a aucune unification linguistique, cela reste une langue orale et trop proche du Francais pour être justement un symbole de distinction contrairement au Breton.
Personnelement, je n'y vois aucun intérêt, on a toujours parlé Breton dans mon évéchés.


Les Français qui votent pour le FN ont des problèmes beaucoup plus alarmants je pense.

Eh bien en Bretagne on a pas seulement l'immigration mais aussi la débretonnisation.


Beaucoup de ces mouvements occitanistes...
Je t'arrète là tout de suite, je pensais directement aux personnes proches de la revue Montsegur ou des Identitaires d'Oc et de Catalogne.


Je vois, Breton mais pas Européen. C'est très tribal.
Breton (et par extension Brittonique et Celte) et Européen. Ce n'est pas d'être Européen qui me gène c'est que l'on considère l'Europe comme une nation et non comme une civilisation.


Je me fous du mouvement tradi, trop poussiéreux et passéiste et je ne pense pas que le FN perde des militants à cause des langues minoritaires...
C'est le cas en Bretagne. Ils sont plusieurs a avoir quitté le FN pour aller voir ailleurs.


Tu aurais préféré qu'il ne propose rien?
J'aurai préféré la franchise. "Pas de langue Bretonne, pas de réunification pour les dindon de la farce."


En Bretagne, "on" (le FN je suppose? Je ne suis pas affilié à ce parti) fait un bide uniquement parce que les Bretons ne connaissent encore pas trop les joies du métissage obligatoire, les Bretons ont encore la chance d'être épargnés par la "diversité". La Bretagne deviendra noire un jour, et quand ça arrivera, il sera bien trop tard pour agir.

J'ajouterais que les Bretons sont de gros gauchistes anti-Français, négrophiles de surcroit (cf Kofi Miammiam le "Breton" noir marié à une bretonne)! Les Bretonnes semblent être mélangistes; à Rennes j'ai pu m'en rendre compte, j'ai croisé énormément de couples mixtes. C'est pire qu'ailleurs! A croire que vous préfèrez les Africains aux Français, c'est désolant... images/smilies/skadi_forum/thumbsdo.gif
Tu te contredit avec les deux paragraphes.

Je dirai que la Bretagne commence à bien gouter au multiracialisme. J'ai fait la même remarque que toi concernant le métissage quand je suis partis à Tolosa (par contre bien plus d'allogène là bas).
Le problème c'est que :
1 - Le problème est récent, il y a 15-25 ans, il y en avait mais il était beaucoup moins nombreux (peut être 1 de la population) par rapport à la côte d'Azur.
2 - Voyant qu'il y en avait pas assez la gauchiste Elisabeth Guigou s'est écrié : "La Bretagne n'est pas assez métissé". Paris a donc envoyé ses allogènes vers la zone épargné.
3 - Les allogènes restent "tranquille" par rapport à Nice par exemple (on l'a vu récemment) d'ou le fait que les Bretons se disent "c'est fantastique le monde multiraciale".

Mais comme dit un ami Corse : "Envoyez les Bretons en côte d'Azur pendant 1 mois et les gauchistes crèvent." Il va falloire attendre quelques années pour qu'ils se réveillent... ou qu'ils crèvent.
Dans le Telegrame, la première préocupation pour l'anné 2006 des Bretons ne sont plus le chomage mais l'insécrutité. Nous sommes sur la bonne voie.


Le tribalisme c'était très bien y'a 2000 ans, en 2006 ça le fait moins.
Tout ce qui est ethniciste et plus petit que la France est "Tribal" pour les Francais, c'est ridicule.


Faut choisir, soit ils se sentent Français, soit Allemands, mais pas juste Alsaciens.
Exacte. Ils ont le cul entre deux chaises. Impossible de se dire Allemand, se serait revenir au heures les plus sombres de notre histoire !

Weg
Thursday, January 12th, 2006, 10:40 PM
Je n'ai jamais dit le contraire mais quel langue a de l'avenir ? Le Gallo ? Il ne peut pas, il n'y a aucune unification linguistique, cela reste une langue orale et trop proche du Francais pour être justement un symbole de distinction contrairement au Breton.
Personnelement, je n'y vois aucun intérêt, on a toujours parlé Breton dans mon évéchés.


On dirait bien que tu te moques de l'avenir du Gallo. Moi je pense qu'il faut conserver les deux. Si tu luttes pour la survie du Breton, tu dois faire de même pour le Gallo, sinon c'est que dans le fond, tu agis comme un jacobin. ;)



Eh bien en Bretagne on a pas seulement l'immigration mais aussi la débretonnisation.


En Bretagne bretonnante tu veux dire. Parce que je vois mal comment le pays Gallo pourrait être débretonniser linguistiquement parlant.



C'est le cas en Bretagne. Ils sont plusieurs a avoir quitté le FN pour aller voir ailleurs.


Ailleurs? Adsav? (c'est quoi le nom de l'autre mouvement tendance Adsav?) Ca vous prendra peut-être 20 ans avant d'arriver à des résultats concluants, d'ici là, la Bretagne grouillera d'immigrés. Cependant, d'après certaines prophéties, seule la Bretagne sera épargnée par l'invasion musulmane et devra donc recevoir les flots de migrants Français. Amen. :D



Tu te contredit avec les deux paragraphes.


Oui et non. Y'a beacoup moins d'immigrés dans l'Ouest par rapport à l'Est, mais y'en a quand même (trop), et le peu qu'y ait en profite bien avec les bretonnes. Et ça c'est intolérable.



Je dirai que la Bretagne commence à bien gouter au multiracialisme. J'ai fait la même remarque que toi concernant le métissage quand je suis partis à Tolosa (par contre bien plus d'allogène là bas).


Tu veux dire Toulouse ou Tolosa en Espagne? Toulouse j'imagine.


Tout ce qui est ethniciste et plus petit que la France est "Tribal" pour les Francais, c'est ridicule.

Moi je suis pour l'alliance des tribus : le clan. ;)

Youenn
Friday, January 13th, 2006, 12:51 AM
On dirait bien que tu te moques de l'avenir du Gallo. Moi je pense qu'il faut conserver les deux. Si tu luttes pour la survie du Breton, tu dois faire de même pour le Gallo, sinon c'est que dans le fond, tu agis comme un jacobin. ;)
Ce n'est pas que je m'en moque mais je me sens qu'à moitié concernant car je suis de ce qu'on appelle de la Bretagne Bretonnante et qui plus c'est le Gallo qui a remplacé le Breton dans des zones ou les immigrés Bretons étaient majoritaire.


En Bretagne bretonnante tu veux dire. Parce que je vois mal comment le pays Gallo pourrait être débretonniser linguistiquement parlant.
C'est de la connerie, dans ce qu'on appelle la Haute Bretagne ou Bretagne Gallaise, le Breton a longtemps survécu à Guérande et à St Nazaire par exemple. Aujourd'hui on débretonise tout. Du nom de rue à la fermeture de l'école Diwann en passant par le remplacement de livre de la bibliothèque sur la Bretagne par des livres sur les Pays de la Loire ou l'Islam.
Maintenant les militants de Haute Bretagne n'ont pas une haine contre le Gallo mais mettent ca en seconde position par rapport au Breton.


Ailleurs? Adsav? (c'est quoi le nom de l'autre mouvement tendance Adsav?) Ca vous prendra peut-être 20 ans avant d'arriver à des résultats concluants, d'ici là, la Bretagne grouillera d'immigrés. Cependant, d'après certaines prophéties, seule la Bretagne sera épargnée par l'invasion musulmane et devra donc recevoir les flots de migrants Français. Amen. :D
Il n'y a qu'Adsav! (le MRB est mort il y a 1 ou 2 ans). Je ne sais pas combien de temps ca prendra. Tout dépent de "nos chance pour la Bretagne", il se peut aussi que nous soyons mort avant par la prise de pouvoir des allogènes ou par la prise de pouvoir des nationalistes Francais (fusillé comme au temps du PNB). Soyons fou.


Oui et non. Y'a beacoup moins d'immigrés dans l'Ouest par rapport à l'Est, mais y'en a quand même (trop), et le peu qu'y ait en profite bien avec les bretonnes. Et ça c'est intolérable.
Entendu par un camarade nationaliste de Brest d'une discution entre gnoules de Paris : "Les Bretonnes c'est des chaudasses"
En faites en y réfléchissant, ce n'est pas nouveau. A la seconde guerre mondiale j'ai souvent entendu dire que les Bretonnes étaient aller friquoté avec des Américains et des Allemands et qu'en plus selon les notes des soldats Américain, elles étaient "gourmande".
Conclusion : La Bretagne aux Bretons, les chaudasses aux Bretons et le problème est régler.


Tu veux dire Toulouse ou Tolosa en Espagne? Toulouse j'imagine.
La ville rose.


Moi je suis pour l'alliance des tribus : le clan. ;)
Si on suite ta logique dans ce cas nous ne sommes pas obligé de nous allié seulement avec les Francais mais aussi avec les Gallois, les Irlandais, les Anglais, les Ecossais, les Espagnoles, les Flamands, etc...

Weg
Friday, January 13th, 2006, 02:28 AM
C'est de la connerie, dans ce qu'on appelle la Haute Bretagne ou Bretagne Gallaise, le Breton a longtemps survécu à Guérande et à St Nazaire par exemple.


Et dans les Côte d'Armor, entre Saint-Brieuc et Dinan?



Maintenant les militants de Haute Bretagne n'ont pas une haine contre le Gallo mais mettent ca en seconde position par rapport au Breton.


Et l'identité des Bretons Gallo alors?... Vous faîtes exactement ce que vous nous reprochez, mais là je me répète.



Il n'y a qu'Adsav! (le MRB est mort il y a 1 ou 2 ans). Je ne sais pas combien de temps ca prendra. Tout dépent de "nos chance pour la Bretagne", il se peut aussi que nous soyons mort avant par la prise de pouvoir des allogènes


C'est fort possible, malheureusement...


ou par la prise de pouvoir des nationalistes Francais (fusillé comme au temps du PNB).

Soyons fou.

:D Voyons... Il faudra exhumer de Gaulle pour voir ce qu'il en pense. Penses-y, il vaut mieux que vos femmes finissent avec nous qu'avec des chances, non? :P


Entendu par un camarade nationaliste de Brest d'une discution entre gnoules de Paris : "Les Bretonnes c'est des chaudasses"

Faut que j'aille plus souvent là-bas alors, mais j'ai l'impression que les Bretonnes ne jouent les "chaudasses" qu'avec les étrangers. En cela, les Bretonnes ne se différencient pas des autres femmes modernes.



En faites en y réfléchissant, ce n'est pas nouveau. A la seconde guerre mondiale j'ai souvent entendu dire que les Bretonnes étaient aller friquoté avec des Américains et des Allemands et qu'en plus selon les notes des soldats Américain, elles étaient "gourmande".


Ouais, ben ça c'est les femmes... Faut les brider sinon elles font... ben ce qu'elles font en ce moment. Mais nous on fait pas notre part du boulot, on n'agit pas comme des mecs alors on est aussi fautifs.



Conclusion : La Bretagne aux Bretons, les chaudasses aux Bretons et le problème est régler.


:D Pas avant 2020... Tu tiendras jusque-là? :D


Si on suite ta logique dans ce cas nous ne sommes pas obligé de nous allié seulement avec les Francais mais aussi avec les Gallois, les Irlandais, les Anglais, les Ecossais, les Espagnoles, les Flamands, etc...

Nan, les tribus de France. Avec les autres je propose un partenariat. :)

Youenn
Friday, January 13th, 2006, 08:27 AM
Et dans les Côte d'Armor, entre Saint-Brieuc et Dinan?
Je n'ai pas d'exemple précis, je connais bien plus le sud de la Bretagne vu que j'ai habiter à Nantes.


Et l'identité des Bretons Gallo alors?... Vous faîtes exactement ce que vous nous reprochez, mais là je me répète.
Parcequ'il n'y a en Bretagne Gallaise personne que se soit dans la masse ou chez les militants des personnes qui soit pour un apprentissage à fond du Gallo (sauf les anarcho-indépendantistes... :shoot), il fauddrait déjà unifier le dialecte et que se soit une langue de culture (comme le Brezhoneg est avec ses nombreux bouquins traduit).
Le truc aussi c'est que chez la majorité des Haut-Bretons il y a un intérêt presqu'au aussi fort que chez les Bas-Bretons pour la langue Bretonne.
http://www.breizh.net/identity/galleg/destin_langue.htm



Nan, les tribus de France. Avec les autres je propose un partenariat. :)
Très bien on se tiendra au partenariat. J'irai réunir les clans Brittonique de Bretagne, de Cornouaille et de Galles.

Weg
Tuesday, January 17th, 2006, 04:55 AM
Hé bien, bonne chance l'ami. Et que le meilleur gagne. ;)

Carl Frensch
Wednesday, January 18th, 2006, 10:52 AM
Despite a pertinent starting post, this thread is of little interest for Skadians.
It is scattering, hence going nowhere.
Well, all I can propose is a little test.
Look at yourself in a mirror. Check your profile by using another one, by the way. If you see a truly European face, even if not as depigmented as some require in order to classify someone as Germanic, you'll have made a first important step.
Then look inside yourself and search through your Weltanschauung. Which standards do you hold to be worthy, and which ones would you throw away? Do you back up and further free-thinking against sheepishness, word-faithfulness against deceit, clarity against cloudiness, straightforwardness against intricacies and haggling, staying power against whining, egalitarianism against favoritism? Then, you are a true European in contrast with a Levantine.
Do you feel closer to Early Latin and to Germanic cultures than to Eastern Mediterranean ones?
Then, you can feel at home on Skadi.

Jack
Thursday, January 19th, 2006, 03:29 AM
*ahem*

The wogs might begin at Calais but they're our wogs (for those who don't understand, 'the wogs begin at Calais' a once common proverb in England used to illustrate the great supermacy of the British race in comparison to the French ;)).

What exactly is 'Romance' about France? The fact its language is significantly influenced by Latin? So is English. That they're Catholics, to a large extent? So is much of Southern Germany? That they drink wine? LOL.

Rhydderch
Thursday, January 19th, 2006, 12:51 PM
What exactly is 'Romance' about France? The fact its language is significantly influenced by Latin? So is English. That they're Catholics, to a large extent? So is much of Southern Germany? That they drink wine? LOL.The French language is based on, and descended from Latin, whereas the English language is descended and based on a Germanic dialect; in either case though, influence has gone both ways.

Still, the idea of a Romance "meta-ethnicity" seems a bit far-fetched to me, since it is based essentially on linguistics.

But at any rate, the French language is always classed as "Romance".

Rodskarl Dubhgall
Thursday, January 19th, 2006, 01:13 PM
What exactly is 'Romance' about France? The fact its language is significantly influenced by Latin? So is English. That they're Catholics, to a large extent? So is much of Southern Germany? That they drink wine? LOL.
Ask the Carolingians, upon accepting the title Holy Roman Emperor.;)

Huzar
Thursday, January 19th, 2006, 04:56 PM
What exactly is 'Romance' about France? The fact its language is significantly influenced by Latin? So is English. That they're Catholics, to a large extent? So is much of Southern Germany? That they drink wine? LOL.



Lucifer, at this point we're in a very complex field...................with your observations you substantialy denies the romance origin of a country like France............it's not impossible of course, but rather difficult to sustain this, without opening other questions ; What is exactly France in your opinion ? And the closest nations ?

French language, isn't simply "influenced by latin" (like english language is), but IS a latin language itself : to make an example, i can understand 70/80% of a french text (i'm italian and i've never studied french language). It's a notable fact. I couldn't do the same with a german text (or an english text, without studing the language, before).

Every lingistic encyclopedia in the world, categorizes french like a Romance language without equivokations.


Sure, you could say that language isn't very important, but if it's so, what is important, at this point ? Somatic look ? History ??
Weeks ago i had a violent discussion with another member on a similar subject : i mean, "northern italy origins". I think it's not off-topic here, by the moment Northern Italy and France are VERY close each other (i personally live near the border :)).


I'll be more clear, Lucifer : i don't know exactly if France is or isn't a Romace country, but i surely know that NorthItaly is very similar to France in its complex : therefrore if France isn't a Romace country, then neither northitaly is. If France is "celtic" or similar, then northitaly is too.

I realize i'm opening a very difficult (and dangerous) discussion, but please, answer to me. The theme it's interesting afterall and we're both students afterall ;)

Imperator X
Friday, January 20th, 2006, 12:54 AM
I would say Charlemaird turned his back on Germanic culture when he chopped down Irminsul, the heart of Germanic Heathendom. He couldn't even respect High Classical Culture, he declared that rustic hick latin instead of High Official Latin be the official language of the HRE.

Weg
Friday, January 20th, 2006, 01:47 AM
I would say Charlemaird turned his back on Germanic culture when he chopped down Irminsul, the heart of Germanic Heathendom. He couldn't even respect High Classical Culture, he declared that rustic hick latin instead of High Official Latin be the official language of the HRE.

Is Charlemaird a play on word?

Imperator X
Friday, January 20th, 2006, 08:40 PM
Is Charlemaird a play on word?

Yeah, correction: Charlemerde.

Huzar
Friday, January 20th, 2006, 09:02 PM
Yeah, correction: Charlemerde.

Mon dieu..........:P

lacenaire
Wednesday, April 5th, 2006, 06:41 PM
[FONT=Times New Roman][SIZE=3][COLOR=navy]
This is the typical tension between what some here call a 'Meta Ethnicity' and a 'sub race' .

If alleged groups are already speaking the French language as the mother tongue and have been "Frankified" one wonders how or to what purpose would be an independence, which seems to be what is proposed ?

A hundred years ago the aristocracy of Europe was descended from Teutonic ancestry with monarchs of various nations including Russia being cousins with the same grandmother.

You have 100 million people speaking some form of German, how many speak, for example, [I]Breizh as the native tongue ? sooner or later the preservation of a local Brythonic culture, dialect and customs will depend on their attitude toward the survival of the general European Culture as a whole.



One question please:How is French form of German?
Comment le Français peut-il être une forme d'allemand?

Subraces? = Pseudoscience and myth.

Penn ar bed
Friday, April 14th, 2006, 04:44 PM
Sinon il est claire que la France n'a rien à faire sur Skadi. Il faut arrêter de fumer de la moquette !
La France ethnique (celle qui va de la Picardie au Berry et du Poitou à la Lorraine Romane) a un substrat ethnique Gaulois et Roman. Pour ce qui est des Germanique il n'y a rien mis à part la noblesse...il y a un net apport germanique dans la population de régions comme le Nord, la Picardie, la normandie ou la Bourgogne par exemple, même si les celtes restent majoritaires. Et pour ce qui est de la noblesse, il faut savoir que les nobles français descendent tout autant de la noblesse franque que gallo-romaine (elle même issue de la noblesse gauloise). Les germains se sont ajoutés aux gallos, mais ne les ont en aucun cas evincés. Tu as du te laisser un peu trop influencer par les fantasmes de certains sur ce forum, qui voudraient que les germains aient dominé tout le monde, que c'est eux les plus forts etc.
Le pauvre guerrier franc "sans grade" n'est resté qu'un "plouc minable" et ne s'est pas vu devenir noble uniquement à cause de son origine...

Witukind
Saturday, April 15th, 2006, 08:07 PM
il y a un net apport germanique dans la population de régions comme le Nord, la Picardie, la normandie ou la Bourgogne par exemple, même si les celtes restent majoritaires. Et pour ce qui est de la noblesse, il faut savoir que les nobles français descendent tout autant de la noblesse franque que gallo-romaine (elle même issue de la noblesse gauloise). Les germains se sont ajoutés aux gallos, mais ne les ont en aucun cas evincés. Tu as du te laisser un peu trop influencer par les fantasmes de certains sur ce forum, qui voudraient que les germains aient dominé tout le monde, que c'est eux les plus forts etc.
Le pauvre guerrier franc "sans grade" n'est resté qu'un "plouc minable" et ne s'est pas vu devenir noble uniquement à cause de son origine...
Ca doit être pour cette raison qu'il n'y a pratiquement aucun mot d'origine Celte en Français... Il n'y a pas un "net apport" Germanique dans le Nord, Picardie, Normandie ou Bourgogne: Ils sont tous simplement Germaniques. Ne pas oublier les Ardennes et l'Alsace/Lorraine et la Savoie d'ailleurs.

Youenn
Monday, April 17th, 2006, 12:39 AM
il y a un net apport germanique dans la population de régions comme le Nord, la Picardie, la normandie ou la Bourgogne par exemple, même si les celtes restent majoritaires.

Le "Nord" ? Connais pas. Tu veux parler de la Flandre "Francaise" ? Elle est aussi germanique que la Hollande.
Pour la Picardie et la Bourgogne je ne connais pas assez mais sûrement. Quand à la Normandie, oubliez les Vikings. Des études ont été faites et il y aurait plus de sang Vikings en Bretagne, au Pays de Galles et en Irlande.


Et pour ce qui est de la noblesse, il faut savoir que les nobles français descendent tout autant de la noblesse franque que gallo-romaine (elle même issue de la noblesse gauloise). Les germains se sont ajoutés aux gallos, mais ne les ont en aucun cas evincés.

Je ne suis pas certains mais je pense que comme en Espagne avec les Wisigoths, les nobles passent - dans la majeur partie des cas - pour des germaniques.
C'est en tout cas ce que j'ai pu constaté quand j'habitais en France et que j'était dans une école fréquenté par 50% d'aristocrate.


Tu as du te laisser un peu trop influencer par les fantasmes de certains sur ce forum, qui voudraient que les germains aient dominé tout le monde, que c'est eux les plus forts etc.

Laisse ça aux "white nationalist" Francais déraciné de Stormfront (il faut retrouver les postes hilarants où certains se disent inférieur au Danois, fous rires garantis). Je suis bien comme je suis, c'est à dire breton, britonnique et celte. Pas besoin de me masturber sur les germains comme certains font.

Kurtz
Thursday, September 21st, 2006, 03:13 AM
La France a subi, principalement dans la moitié nord, un afflux important de sang germanique, mais il n'existe bien sûr aucune nation ethnique française, encore moins un facteur ethnique germain assez important pour unifier des régions de la France moderne. D'ailleurs, un texte de H.P. Lovecraft (une correspondance en fait) traitait de ce sujet, du fait que le sang germain avait depuis la chute de l'Empire romain été inséminé dans la quasi-totalité des peuples d'Europe de l'Ouest (les régions méditérannéennes à une échelle moindre) et avait insufflé un dynamisme qui avait fait baigné l'Europe dans une vitalité exceptionnelle jusqu'au 18 siècles au moins. Depuis 2 siècles, ce sang barbare aurait été dissous dans la population, ce qui aurait eu comme effet de plonger les pays latins comme la France et l'Italie dans une ère de dégénérescence plus marquée qu'ailleurs.

Weg
Saturday, September 23rd, 2006, 01:09 PM
/\ MDR Lovecraft... Pourquoi pas citer Dantec tant qu'on y est? Un peu de sérieux, svp...

Une ère de dégénerescence plus marquée qu'ailleurs? Mouarf, on a encore pas donné le droit aux pédés de se marier ici, contrairement au Canada et autres pays germaniques beaucoup trop libertaires à mon goût en la matière... Mais bon, chacun voit midi à sa porte.

Kurtz
Saturday, September 23rd, 2006, 03:24 PM
/\ MDR Lovecraft... Pourquoi pas citer Dantec tant qu'on y est? Un peu de sérieux, svp...

Une ère de dégénerescence plus marquée qu'ailleurs? Mouarf, on a encore pas donné le droit aux pédés de se marier ici, contrairement au Canada et autres pays germaniques beaucoup trop libertaires à mon goût en la matière... Mais bon, chacun voit midi à sa porte.

regardez comment votre pays est en pleine décadence (indépendamment des accomodements pour les pédés) sur les plans culturels, économiques, spirituels. Si la situation de la France s'améliore dans les prochaines décennies, ce sera à cause d'une Europe unifiée, sûrement pas à cause d'un changement de l'intérieur. Dans 50 ans votre pays sera un état africain/moyen-oriental

PS Procure-toi l'oeuvre complète de Lovecraft chez Robert Laffont, lis les textes de la fin du 3e livre, tu découvriras que Lovecraft était un grand intellectuel, avant même d'être un écrivain d'horreur

Youenn
Thursday, September 28th, 2006, 02:55 PM
Depuis 2 siècles, ce sang barbare aurait été dissous dans la population, ce qui aurait eu comme effet de plonger les pays latins comme la France et l'Italie dans une ère de dégénérescence plus marquée qu'ailleurs.

Ca ne tiens pas debout. Il aura fallu attendre seulement le 18 ème siècles pour que le sang germanique se dilue ?
Moi ce que je vois c'est qu'il y a une décadence depuis deux siècles comme vous l'avez dit, c'est le progressisme amené par la franc-macon en 1789. Rien à voir avec la race ou la sub-race.
Pour ce qui est de l'Italie je ne vois pas tellement. Les étranger ne sont pas aimer, cela reste un pays qui a beaucoup de valeur (la foi catholique y est plus forte). A moins que vous vouliez parler de la perte du dynamisme de l'Italie du nord ? Dans ce cas, il faut plutôt voir la cause chez la centralisation romaine.

Quand à Lovecraft je n'ai pas lu même si je connais de nom.


Au passage, je reviens de Narbona/Narbonne. Je n'ai vu aucun nègre, je n'ai vu qu'un petit mulatre et sa mère dans un village à côté. Que dois-je en conclure ? Il n'y a pas plus de pute à nègre en Bretagne qu'en Occitanie, il y en a, là où il y a du déracinement et là où il y a des nègres.
Ah... Attendez... on me signal que sur "Stormfront French" que "Paris est la capital des putes à nègres" !
"You are the championnn ! You areee thheee chammpionnnn !" :thumbup

Jehan
Thursday, September 28th, 2006, 05:09 PM
regardez comment votre pays est en pleine décadence (indépendamment des accomodements pour les pédés) sur les plans culturels, économiques, spirituels. Si la situation de la France s'améliore dans les prochaines décennies, ce sera à cause d'une Europe unifiée, sûrement pas à cause d'un changement de l'intérieur. Dans 50 ans votre pays sera un état africain/moyen-oriental

La France, en pleine décadence? Bien sur, comme le reste de l'Occident. Cependant, quelques faits à remarquer:

1. Le Front, quelqu'un? Vous connaissez un parti de droite ailleurs en Europe(voire au Québec, :rotfl) qui est capable de gagner presque 20% du vote? Pas moi.

2. La nouvelle droite. C'était qui le dernier intellectuel de droite sérieux au Canada??? Non, mais sans blague, la. Lionel Groulx? Est-ce qu'il y a un think tank aussi organisé ailleurs en Europe? Pas à ma connaissance.

Et pour l'immigration...On a beau jeu quand on vit à Québec, mais viens faire un tour à Montréal, tu vas voir...:thumbdown

Kurtz
Thursday, September 28th, 2006, 09:48 PM
La France, en pleine décadence? Bien sur, comme le reste de l'Occident. Cependant, quelques faits à remarquer:

1. Le Front, quelqu'un? Vous connaissez un parti de droite ailleurs en Europe(voire au Québec, :rotfl) qui est capable de gagner presque 20% du vote? Pas moi.

2. La nouvelle droite. C'était qui le dernier intellectuel de droite sérieux au Canada??? Non, mais sans blague, la. Lionel Groulx? Est-ce qu'il y a un think tank aussi organisé ailleurs en Europe? Pas à ma connaissance.

Et pour l'immigration...On a beau jeu quand on vit à Québec, mais viens faire un tour à Montréal, tu vas voir...:thumbdown

1. http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/extdroite/

2. Nomme moi un résutat concret qu'a produit la Nouvelle Droite? Si tu veux qu'on parle de droite au Canada, va te renseigner sur le Fraser Institute, l'institut économique de Montréal. Le propos y est pas racial, mais si c'est pas de la droite je me demande ce que c'est. Tu peux aussi aller voir ceci: http://www.quebecoislibre.org/

Pour l'immigration, c'est encore beau si les ghettos se limitent à une ville. J'suis né à Montréal, et jamais j'y retournerais sans raison. La campagne et les plus petites villes attirent des quantités non significatives d'immigrants, y compris Québec. http://www.immigrer-contact.com/bestof/pages/can_vil_1110.htm

Jehan
Friday, September 29th, 2006, 03:37 AM
1. http://www.monde-diplomatique.fr/dossiers/extdroite/

En d'autres termes, le FN est une solution au mécontentement de la population française, qui se rend bien compte que les marxistes de salon qui la dirige depuis déja trop longtemps n'ont pas du tout son bien être à coeur. Je dois dire que je ne comprends pas trop ton intention.


2. Nomme moi un résutat concret qu'a produit la Nouvelle Droite? Si tu veux qu'on parle de droite au Canada, va te renseigner sur le Fraser Institute, l'institut économique de Montréal. Le propos y est pas racial, mais si c'est pas de la droite je me demande ce que c'est. Tu peux aussi aller voir ceci: http://www.quebecoislibre.org/

Ils sont libertariens. "Droite" économique. Liberalisme classique, ces trucs-la. La droite est beaucoup plus variée que ça, et règle générale, l'identitarisme ethnique est en opposition totale avec ces organismes.

Si on parle de "vrais" organismes de droite au Québec, il y a le Parti Démocratie Chrétienne, le Centre d’information nationale Robert-Rumilly, la librairie St-Louis, etc. Malheureusement, ces organisations n'ont que très peu de membres et une influence carrément nulle.

Étrangement, la NEFAC fait un portrait assez réussi de la droite au Québec:
http://nefac.net/node/1258

Quant à la nouvelle droite, elle offre une alternative au discours politique habituel, et elle offre une résistance à la gauche, qui la plupart du temps domine complètement les débats sociaux. Vois-ça comme un genre de guerre culturelle. C'est déja plus que tous les autres.


Pour l'immigration, c'est encore beau si les ghettos se limitent à une ville. J'suis né à Montréal, et jamais j'y retournerais sans raison. La campagne et les plus petites villes attirent des quantités non significatives d'immigrants, y compris Québec. http://www.immigrer-contact.com/bestof/pages/can_vil_1110.htm

Il n'y a qu'une métropole pourrie au Québec parce qu'il n'y a qu'une métropole. En France, c'est différent: Paris, Marseilles, Lyons, etc. D'ailleurs, comme l'a dit Nominoe, il y a très peu d'immigrants en Bretagne et dans les autres régions plus "de province".

Youenn
Friday, September 29th, 2006, 06:33 PM
La France, en pleine décadence? Bien sur, comme le reste de l'Occident. Cependant, quelques faits à remarquer:

1. Le Front, quelqu'un? Vous connaissez un parti de droite ailleurs en Europe(voire au Québec, :rotfl) qui est capable de gagner presque 20% du vote? Pas moi.

Un parti de droite ? C'est une plaisanterie ?
Républicain, acceptant des noirs, des juifs et des arabes dans leurs partis, assimilationiste et nostalgique des colonies africaines.
Il va falloire attendre l'éclatement du Front national après les prochaines élections présidentiel pour PEUT ÊTRE avoir quelque chose de moins politiquement incorrect, de plus sérieux.


D'ailleurs, comme l'a dit Nominoe, il y a très peu d'immigrants en Bretagne et dans les autres régions plus "de province".

C'est de plus en plus faux. Des logements sociaux se construisent pour acceuillir la misère du monde. Les républicains ne supportent pas la décentralisations sauf si c'est pour répartir la merde.

Kurtz
Friday, September 29th, 2006, 09:48 PM
En d'autres termes, le FN est une solution au mécontentement de la population française, qui se rend bien compte que les marxistes de salon qui la dirige depuis déja trop longtemps n'ont pas du tout son bien être à coeur. Je dois dire que je ne comprends pas trop ton intention.


J'aurais du te pointer cet article plutôt: http://www.ptb.be/scripts/article.phtml?section=A1AAAABLAA&obid=24178 pour te montrer que c'est pas qu'en France que l'extrême-droite prend du gallon

Pour les métropoles, j'ai des amis qui viennent du Nord et disent que même là-bas, dans les petites villes les ghettos poussent.

Jehan
Saturday, September 30th, 2006, 04:40 AM
Un parti de droite ? C'est une plaisanterie ?
Républicain, acceptant des noirs, des juifs et des arabes dans leurs partis, assimilationiste et nostalgique des colonies africaines.
Il va falloire attendre l'éclatement du Front national après les prochaines élections présidentiel pour PEUT ÊTRE avoir quelque chose de moins politiquement incorrect, de plus sérieux.

Loin de moi l'idée d'affirmer que le FN est parfait. D'ailleurs, je dois dire que je ne suis pas tellement familier avec leur programme. Je sais seulement qu'ils obtiennent de bons résultats. Et puis, défauts à part, le FN est mieux que rien. D'un point de vue très pragmatique, ça semble être la seule alternative plus ou moins viable en France en ce moment.


C'est de plus en plus faux. Des logements sociaux se construisent pour acceuillir la misère du monde. Les républicains ne supportent pas la décentralisations sauf si c'est pour répartir la merde.

Je suis désolé de l'apprendre. Cependant, ce n'est pas vraiment surprenant. L'invasion suit son cours et, naturellement, s'étend aux régions rurales. Ça donne la nausée.



J'aurais du te pointer cet article plutôt: http://www.ptb.be/scripts/article.phtml?section=A1AAAABLAA&obid=24 178 (http://www.ptb.be/scripts/article.phtml?section=A1AAAABLAA&obid=24178) pour te montrer que c'est pas qu'en France que l'extrême-droite prend du gallon

Pour les métropoles, j'ai des amis qui viennent du Nord et disent que même là-bas, dans les petites villes les ghettos poussent.

Oh bien sur, la droite se répand lentement mais sûrement en Europe, et j'en suis très heureux! Cependant, j'avais l'impression que le FN réussissait mieux que ses semblables. Cela dit, le phénomène n'est pas vraiment observable au Québec ou au Canada, ce qui est regrettable.

Oui, mais c'est vrai ici aussi, bien qu'à une moins grande échelle. La dernière fois que je suis allé à Rimouski, j'ai vu des noirs!:P Et il y a des populations assez importantes de travailleurs illégaux sud-américains à St-Hyacinthe, et dans les environs.

J'ai l'impression que le nord du Québec (Baie-Comeau, Port-Cartier, etc.) est moins touché. Je devrais déménager.:thumbdown

Youenn
Saturday, September 30th, 2006, 03:48 PM
Loin de moi l'idée d'affirmer que le FN est parfait. D'ailleurs, je dois dire que je ne suis pas tellement familier avec leur programme. Je sais seulement qu'ils obtiennent de bons résultats. Et puis, défauts à part, le FN est mieux que rien. D'un point de vue très pragmatique, ça semble être la seule alternative plus ou moins viable en France en ce moment.

Je ne suis pas francais mais je me permet de donner mon avis et d'un point de vue racial au FN, c'est le néant. Un ancien du front me disait que lors de l'université d'été en 1998, ils avaient installer des écrans pour la final de la coupe du monde de football. Les militants étaient en train de supporter l'équipe francaise, évidemment une partie a gueuler... ces derniers sont partis depuis.
Ensuite il y a aussi les propos de Le Pen sur l'Islam qui n'est pas incompactible avec la République. La succession est assuré et elle sera pire, ce sera sa fille qui a régularisé des clandestins en 80, son bouquin est une horreur à ce qu'il parait aussi.

Kurtz
Saturday, September 30th, 2006, 10:19 PM
Oui, mais c'est vrai ici aussi, bien qu'à une moins grande échelle. La dernière fois que je suis allé à Rimouski, j'ai vu des noirs!:P Et il y a des populations assez importantes de travailleurs illégaux sud-américains à St-Hyacinthe, et dans les environs.

J'ai l'impression que le nord du Québec (Baie-Comeau, Port-Cartier, etc.) est moins touché. Je devrais déménager.:thumbdown

Désolé, j'aurais du spécifier que je parlais du Nord-Pas-de-Calais. À ma connaissance, dans le nord du Québec, y'a que des bûcherons et des montagnais accrocs à l'essence ;)

Jehan
Sunday, October 1st, 2006, 04:34 AM
Je ne suis pas francais mais je me permet de donner mon avis et d'un point de vue racial au FN, c'est le néant. Un ancien du front me disait que lors de l'université d'été en 1998, ils avaient installer des écrans pour la final de la coupe du monde de football. Les militants étaient en train de supporter l'équipe francaise, évidemment une partie a gueuler... ces derniers sont partis depuis.
Ensuite il y a aussi les propos de Le Pen sur l'Islam qui n'est pas incompactible avec la République. La succession est assuré et elle sera pire, ce sera sa fille qui a régularisé des clandestins en 80, son bouquin est une horreur à ce qu'il parait aussi.

C'est surprenant. Si on se fie à l'image qu'en fait les médias, le FN est ce qu'ils appellent un "parti d'extrême droite." Qu'est-ce qui est extrême au FN, alors? Mais bon, ce ne serait pas la première fois que les médias distordent la réalité...


Désolé, j'aurais du spécifier que je parlais du Nord-Pas-de-Calais. À ma connaissance, dans le nord du Québec, y'a que des bûcherons et des montagnais accrocs à l'essence ;)

J'espère que tu n'insinues pas que ma famille est montagnaise:| ...ou accroc à l'essence.:D

En fait, la côte nord est magnifique. Si tu ne connais pas, il faut aller visiter. Bon, bien sur, il n'y a pas de jungle urbaine, mais de toute façon, je doute que tu saches vraiment de quoi il s'agit étant donné que tu vis à Québec.:P

Et puis, de toute façon, la "jungle urbaine", c'est chiant. Vivement que je sorte d'ici.

Youenn
Monday, October 2nd, 2006, 03:08 PM
C'est surprenant. Si on se fie à l'image qu'en fait les médias, le FN est ce qu'ils appellent un "parti d'extrême droite." Qu'est-ce qui est extrême au FN, alors? Mais bon, ce ne serait pas la première fois que les médias distordent la réalité...

Le France est tellement gauchisé que même Sarkozy est considéré par certains marxistes comme nazi...
Le problème c'est que si au début on aurait pu croire que le front jouait sur l'ambiguité comme le fait le Vlaams Belang en Flandre. Vu les propos de la fille Ar Pen, vu les petits nègres adopté par des militants qu'on retrouve dans les manifs,etc. il n'y a plus d'ambiguité...
Il reste les propos révisionistes de Gollnish mais d'autres gauchistes comme Soral et Dieudonné en font de même (prédominance de la pensée juive dans les médias).

Kurtz
Monday, October 2nd, 2006, 04:14 PM
Le France est tellement gauchisé

Ne viens jamais au Québec, c'est assurément plus gauchisé que la France :thumbdown

Jehan
Monday, October 2nd, 2006, 07:18 PM
Le France est tellement gauchisé que même Sarkozy est considéré par certains marxistes comme nazi...

Ah oui, la fameuse "reductio ad hitlerum".:D Tout discours de droite est tué dans l'oeuf parce qu'associé au fascisme, donc au nazisme, donc à l'holocauste, donc la droite cautionne le génocide. La culpabilité par association à son meilleur. La prochaine fois que vous entendez ce genre d'arguments, je vous conseille de mentionner le nombre de morts en Russie pendant l'URSS ainsi qu'en Chine maoiste, et faire des comparaisons avec l'holocauste. C'est très drôle, et ça met les gens complètement hors d'eux.:D

Statistiques communisme vs fascisme:
http://www.hawaii.edu/powerkills/COM.ART.HTM

Article très intéressant sur la "reductio ad hitlerum" par Alain de Benoist. J'adore ce gars-la.
http://www.alaindebenoist.com/pdf/la_reductio_ad_hitlerum.pdf



Le problème c'est que si au début on aurait pu croire que le front jouait sur l'ambiguité comme le fait le Vlaams Belang en Flandre. Vu les propos de la fille Ar Pen, vu les petits nègres adopté par des militants qu'on retrouve dans les manifs,etc. il n'y a plus d'ambiguité...
Il reste les propos révisionistes de Gollnish mais d'autres gauchistes comme Soral et Dieudonné en font de même (prédominance de la pensée juive dans les médias).

....:| Faudrait que je vois des photos de ça.

Dieudonné n'est pas un martyr intellectuel provocateur anti-establishment, c'est un clown. Donc, bien sur, il est très aimé au Québec...:stop

Youenn
Wednesday, October 4th, 2006, 03:17 PM
....:| Faudrait que je vois des photos de ça.

Ce n'est pas tout ! Dans la dernière revu "Réfléchir et agir" (la revue natio la plus franche), il signal que Martinez, l'un des conseillers d'Ar Pen aurait dit que Celtes étaient des suceurs de glands, qu'il proposait le RMI mondial et d'autres conneries de ce genre.


Statistiques communisme vs fascisme:

J'attend les statistique "Démocrassie VS totalitarisme" et "Monarchie VS Ripoublique" avec impatience.